poser
Conseil juridique - Mon conseiller juridique
15558
page-template-default,page,page-id-15558,bridge-core-1.0.5,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-theme-ver-18.1,qode-theme-bridge,qode_header_in_grid,wpb-js-composer js-comp-ver-6.1,vc_responsive
 

Conseil juridique

Un conseil juste, est celui qui vous permet de gagner. Mais un conseil pertinent est celui qui vous permet de gagner le maximum.

Ainsi, nombreux sont les spécialistes de Droit qui sauront vous répondre, et leur réponse sera correcte. Mais parfois ce dont vous avez réellement besoin ce n’est pas une simple réponse, mais c’est surtout un conseil.

Une réponse à une question juridique peut vous confirmer la légalité d’un acte ou par exemple vous dire que non vous n’avez pas le droit de le faire. Par contre un conseil juridique, c’est beaucoup plus profond.

On prend à titre d’exemple un client qui contacte  un avocat pour savoir s’il peut légalement demander le divorce pour faute suite à un adultère caractérisé commis par son épouse. Un avocat répondra que oui, si le client détient la preuve qui pourra motiver une demande de divorce pour faute qui pourrait être introduite avec demande d’indemnisation pour le préjudice subi. Cette réponse est juste.

Pour la même question, notre avocat vous aurait donné la même réponse, mais aurait rajouté que pour éviter une procédure très longue et coûteuse, il vaut mieux négocier avec la partie adverse pour un divorce à l’amiable avec allocation de prestation compensatoire versée en capital ou échelonnée sur une période au plus égale 12 mois pour qu’elle soit affranchie de toute imposition sur les revenues.

Ainsi, vous êtes divorcé en moins de 2 mois et vous avez obtenu votre prestation compensatoire. C’est ce qu’on appelle un conseil pertinent et perspicace.

Le conseil juridique fournit par les experts de notre service prend plusieurs forme :

Il peut se réduire à des informations d’ordre légal pour un client qui cherche uniquement à avoir une idée générale concernant un sujet bien déterminé.

Il peut être plus personnalisé, mais limité à une étude de dossier suivie de conseils théoriques.

Il peut aussi dépasser les simples conseils abstraits, pour entamer une phase de négociation avec la partie adverse.

En cas d’échec de la tentative amiable, le conseil juridique prendra une autre forme plus sérieuse, qu’on appellera la phase judiciaire.

Notre service met à votre disposition une équipe de juristes, d’avocats, d’experts et d’auditeurs juridiques polyvalents pour une prestation complète.

N’hésitez donc pas à solliciter le conseil de notre service en nous contactant par téléphone sur le 01 02 03 04 05 ou en nous envoyant un mail sur 01 02 03 04 05 @02.com